TEMOIGNAGES

La vie à l'aumônerie, les camps, les expériences spirituelles...

 

SERRE CHE' 2020

RETOUR À LA FOI CATHOLIQUE

SÉJOUR EN ABBAYE
ROSANS

 

RETOUR À LA FOI CATHOLIQUE

Par Arnaud

🎧Un témoignage plein de simplicité et de foi.
À 15 ans, catholique, il choisit la voie de l'islam avant de revenir à Jésus Christ.

Récit d'un miracle et d'une véritable conversion au Christ. ✝️

A écouter avec le lecteur ci-dessous

 
 

SERRE CHE' 2020

Par Giovanna

Mon séjour à Serre Che' était cool, je me suis bien amusée et j'ai progressé au ski grâce aux animateurs.

Au début j'appréhendais un peu sur comment ça allait se passer parce que c'était la première fois que j'y allais.

Ne connaissant personne,  j'étais un peu réservée et très vite, je me suis fait des amis comme Caroline et les autres. Tous m'ont mis à l'aise. Bref, il y avait une bonne ambiance, de l'entraide, les échanges étaient bien entre nous.

J'étais contente de voir la neige.

Toute la semaine était cool surtout quant on allait skier et qu'on mangeait le soir. J'avoue que l'Ab est un bon cuisiner et les autres aussi. Les jeux étaient supers. On avait tous un bon esprit d'équipe et c'était vraiment super. J'ai beaucoup aimé cette semaine et les personnes qui étaient avec moi étaient de belles personnes.

A refaire avec plaisir 

Merci encore à tous.


Giovanna 

 

SERRE CHE' 2020

Depuis maintenant plusieurs années, les jeunes de l'aumônerie du pays de Lérins partent chaque année au camp Verso l'Alto pour y découvrir les joies de la glisse. Après le Glaizil, ils sont partis cette année à Serre-Chevalier durant une semaine. 


Autour de l'abbé Denoyer, Mathilde, Baptiste et Jean-Marc, quatorze collégiens et lycéens ont pu profiter des sports d'hiver durant une semaine. Au programme ? Le ski d'abord. Pendant quatre jours, le groupe, divisé par niveaux, a dévalé les pistes de la station. Des débutants aux confirmés tout schuss, il y en avait pour tous les goûts ! 


Mais le clou du spectacle, c'était l'escape game. Autour d'une avalanche ayant enseveli le chalet, les jeunes, divisés en deux équipes, ont dû résoudre toute une série d'énigmes ayant pour thème l'alpinisme et la montagne. 

Leur but ? Sortir le plus vite possible du chalet pour sauver une victime ensevelie quelques centaines de mètres plus loin. 

Durant deux semaines, les animateurs ont donc préparé les énigmes, les rebondissement et les bandes sons !

Du début à la fin, rien n'avait été laissé au hasard. 

Et comme un camp d'aumônerie ne peut se faire sans le Seigneur, le groupe a ainsi pu profiter de la messe quotidienne, de veillées de prière et de moments de confession.

L'idéal pour rentrer en forme spirituelle dans le carême ! 


Pour les jeunes comme l'équipe d'animation le pari est réussi et le rendez-vous déjà pris pour l'année prochaine. D'ici là, on pourra les retrouver au concert qu'ils organisent prochainement pour aider à la préparation de leur voyage en Irlande ! 


Baptiste Berard

 

SERRE CHE' 2020

Par Blanche

Nous voilà revenus d’une superbe semaine au ski à Serre Chevalier organisée par l'aumônerie avec le responsable des jeunes L’abbé Luc Denoyer. Nous étions un groupe de 14 jeunes âgés 12 à 17 ans accompagné de 4 animateurs. Ce fut une semaine riche en émotions avec de belles rencontres, une ambiance au top et un esprit d’équipe où se sont mêlés la joie du ski ainsi que la foi chrétienne. Chaque jeune a été dévoué à la mission qu’il lui était confiée, 
par exemple aux tâches quotidiennes comme la cuisine, le service, le ménage, les courses, le lave vaisselle, etc. Nous avons eu la chance d’avoir une messe chaque jour célébrée par notre père présent tout au long du pèlerinage. De plus, avant et après chaque repas nous chantions les bénédicités et les actions de grâce, pour remercier le Seigneur du pain qu’il nous offre ainsi que de ces belles journées qui se succédaient.


Tous les matins 7h c’était le branle bas de combat pour tous nous préparer et partir sur les pistes où nous avons eu une neige exceptionnelle et un temps merveilleux. Nous étions divisés en 4 groupes de différents niveaux et chaque midi on se retrouvait tous pour partager un délicieux repas.


Je souhaiterais remercier principalement l’Abbé Luc Denoyer qui a tout organisé pour nous offrir un séjour splendide ainsi que l’équipe d’animation avec Jean-Marc, Mathilde et Baptiste.

Vivement l’année prochaine !! 

 

ROSANS 2020

Par Mathilde

Au cours de ce camp, nos temps spirituels étaient accompagnés du Christus Vivit, exhortation du pape François à l’adresse des jeunes. Nous en avions déjà eu une brève approche lors d’un précédent camp à Pâques où nous étions libres de choisir un paragraphe qui nous inspirait. Or là, l’abbé Luc a su nous guider quant au choix des chapitres qui correspondaient parfaitement à ce que nous vivions. Nous nous y sommes tous identifiés et avons su nous approprier les paroles du pape. La lecture se faisait individuellement, nous permettant d’approfondir notre réflexion, chacun à sa façon. 


Un passage qui me guidera particulièrement dans mon année de terminale: dans le chapitre 4 "La grande annonce pour tous les jeunes"; le paragraphe 133: "Alors que les adolescents se fatiguent et s’épuisent" (Is 40,30), ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur "renouvellent leurs forces, ils déploient leurs ailes comme des aigles, ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer" (Is 40,31). Mathilde A.

 

ROSANS 2020

Par l'abbé Luc

Durant 5 jours, 8 lycéens ont vécu une immersion dans la vie monastique et même érémitique! Depuis trois ans, un séjour est proposé à l’abbaye bénédictine de Rosans (05) pour un petit groupe de lycéens afin de profiter d’un temps de détente et de ressourcement. Messe quotidienne, offices liturgiques avec la communauté, temps de solitude et de réflexion à partir de l’exhortation du pape « Christus Vivit », service agricole ou d’épluchage, rencontre avec une soeur et temps conviviaux rythment ce séjour.


Le point culminant de cette expérience monastique, ce sont les deux journées passées dans la Drôme à l’ermitage d’un moine bénédictin décédé il y a 6 ans après 40 années de vie de solitude. Expérience saisissante d’une vie de renoncement et de dénuement total dans un ermitage construit de ses mains, sans eau, ni électricité ni aucun confort. Après l’ascension de 45 min pour rejoindre l’ermitage, nous avons travaillé à l’entretien de ce lieu de recherche de Dieu, puis serrés dans l’étroit ermitage, nous avons célébré la messe, prolongée par une belle veillée d’adoration et de confessions.


Rendez-vous en 2020 pour une nouvelle immersion au rythme de la règle de Saint Benoît.

 

ROSANS 2020

Par Nicolas

Du 19 au 23 octobre s’est déroulé un séjour à l’abbaye de Rosans, organisé par l’Abbé Luc Denoyer dans le cadre de l’aumônerie. Ce séjour a rassemblé 7 lycéens et un étudiant. 


Nous sommes partis de Cannes à 7h30, à notre arrivée nous nous sommes installés et avons préparé le déjeuner mais aussi le petit-déjeuner du lendemain : une brioche maison !!

 Les deux premiers jours nous nous sommes baladés dans les marnes ce qui fut l’occasion de bien rire et de faire de belles photos. Comme chaque jour, un moment était dédié à un temps spi de 30 minutes à une heure, alimenté par la lecture du livre du Pape « Christus vivit » au sujet des jeunes et tout ce qui les entoure, leur quotidien... Et après chaque lecture un débriefing avait lieu, souvent pendant le repas. Durant ces deux premiers, nous avons assisté aux offices avec les sœurs : les vêpres le premier jour, et les complies le deuxième jour. Le soir était l’occasion de faire des jeux qui furent de bons moments de rires que l’on n’oubliera pas. 

Le troisième jour le réveil était tôt, nous devions préparer nos sacs pour partir à l’ermitage. Nous sommes donc allés en minibus jusqu’au début de la montée menant à ce dernier. A notre arrivée nous avons découvert le lieu qui s’est avéré être surprenant grâce à l’histoire qu’il regorge. Nous avons aussi rencontré Bernard, qui s’occupe de l’entretien de l’ermitage et qui connaissait l’ermite. Et comme nous tenons toujours à rendre service, nous l’avons aidé à enlever le grillage autour du lieu. Nous avons ensuite monté les tentes puis nous avons pris un temps spi, suivi de la messe quotidienne dans la petite chapelle de l’ermitage. 


Ce soir là le dîner était spécial, nous l’avons fait cuire dans de l’aluminium au fond des braises... C’est pendant le dîner que nous avons fait le débriefing du temps spi et que nous avons évoqué par exemple la différence entre solitude et isolement qui était dans le contexte de la vie en ermite. 


Après un bon repas chacun a eu la possibilité de se confesser, et ceux qui attendaient avaient l’adoration. Une fois ce temps achevé, nous avons fait une petite prière puis nous sommes allés nous coucher. 


Le quatrième jour, après une nuit plus longue que la veille, nous avons appris que l’Abbé avait fait connaissance avec un serpent durant la nuit ce qui nous fit bien rire... Après avoir célébré la messe nous avons eu le petit-déjeuner et nous avons ensuite démonté les tentes et préparé nos affaires pour repartir. 


Comme nous nous étions bien appréciés avec Bernard, il est revenu pour déjeuner avec nous. Nous sommes partis de l’ermitage en début d’après-midi pour rejoindre le minibus et rentrer. Sur le chemin du retour, en bons amateurs des produits du terroir, nous avons fait un arrêt chez un producteur local. 


Arrivés à notre logement près de l’abbaye nous avons fait le temps spi du jour puis nous avons préparé la raclette. Avant de dîner nous avons assisté aux complies pour la dernière fois du séjour. Après le dîner nous avons bien ri lors des jeux, puis nous nous sommes couchés. 


Le cinquième et dernier jour était dédié à aider les sœurs pour les remercier, ce qui nous a appris à travailler en silence comme elles. Cette fois nous avons déjeuner à l’abbaye pour ensuite avoir un parloir avec une sœur et découvrir son parcours, son quotidien, la vie monastique et lui poser nos questions. 

Une fois les affaires chargées nous pouvions repartir pour rentrer à Cannes, des souvenirs pleins la tête… 

 

8 rue Saint Vincent de Paul
06150 CANNES LA BOCCA

©2019 par Jeunes Catholiques Pays De Lérins. Créé avec Wix.com